La Philharmonie a aussi ses fêtes

Si la Philharmonie anime les fêtes locales et assiste aux manifestations officielles, elle a aussi ses propres fêtes. Elle honore ses décorés, ses vétérans et tout celà très joyeusement.



La Fédération des Musiques du Nord et du Pas-de-Calais décerne l'Etoile Fédérale aux musiciens ayant 50 ans de pratique musicale.

  Etoile Fédérale   Etoile Fédérale avec agraphe (60 ans)  
Jules Delaeter   le 22 mai 1931    
Paul Hauwen   le 21 octobre 1934    
Léon Vuylstecke   le 21 octobre 1934    
Auguste Verhille   le 20 octobre 1935    
Paul Delaeter   le 19 mai 1946   le 20 avril 1952  
Cyrille Couture   le 19 mai 1946   le 16 mai 1954  
Lucien Gillodts   le 19 mai 1946    
Gaston Sansen   le 19 mai 1946    
Arthur Denaës   le 20 avril 1952   le 15 novembre 1962  
Félix Cappelaere   le 15 mai 1960   le 24 mai 1970  
Marcel Delaeter   le 24 mai 1970    
Joseph Ruckebusch   le 24 mai 1970    
André Hauwen   le 24 mai 1970   le 27 avril 1980  
Ernest Delaeter   le 26 novembre 1972    
Robert Robitaillié   le 27 avril 1974    
Etienne Sansen   le 27 avril 1974    
Jean Couture   le 30 avril 1975    
Robert Théry   le 30 avril 1975    
Michel Carton   le 30 avril 1978    

Le 19 mai 1946, à l'issue du Concert et de la remise de décorations, notamment de 3 Etoiles Fédérales, un banquet est offert aux musiciens et à leurs dames. Un bal clôture la journée.

Chaque remise de décorations donne lieu à une aubade; la remise d'une Etoile Fédérale se fête par un banquet.

Remise d'Etoile Fédérale

 

Le 19 mai 1946, à l'issue du Concert et de la remise de décorations, notamment de 3 Etoiles Fédérales, un banquet est offert aux musiciens et à leurs dames. Un bal clôture la journée.

Banquet en 1946Remise de décorations en 1946

 

Le 10 septembre 1950, la Philharmonie est de nouveau en fête pour la remise de la médaille gouvernementale à 16 sociétaires. A cette occasion tous les décorés posent devant l'objectif de Rodolphe Apfel.

Remise d'Etoile Fédérale en 1950

 

Le dimanche 20 avril 1952, pour la première fois dans les annales de la Société, a lieu une remise d'Etoile Fédérale avec agrafe pour 60 ans de musique. Le recipiendaire est Paul Delaeter. Arthur Denaës reçoit, lui, l'Etoile Fédérale. Ernest Delaeter, André Hauwen, Joseph Ruckebusch et Félix Vuylstecke reçoivent la médaille trentenaire. Un banquet et un bal mettent fin à cette manifestation.

Remise d'Etoile Fédérale avec agrafe en 1952

Les récipiendaires. 

 

La Marseillaise

La Marseillaise. 

 

Le Doyen Verdonck

Les félicitations du Doyen Verdonck. 

 

L'aubade

L'aubade aux décorés. 

 

Le 16 mai 1954, les musiciens fêtent l'Etoile Fédérale avec agrafe de leur vice-président honoraire Cyrille Couture, les médailles trentenaires de André Lecomte, Robert Robitaillé, Henri Ruckebusch, Etienne Sansen. Au programme: messe, concert, banquet, bal.

Remise d'une Etoile Fédérale en 1954

 

Le 7 octobre 1956, au cours d'une aubade, Robert Théry reçoit la médaille trentenaire.

Robert Théry reçoit la médaille trentenaire en 1956Robert Théry reçoit la médaille trentenaire en 1956

 

Le 15 mai 1960, Félix Cappelaere (président) est décoré de l'Etoile Fédérale et Robert Théry de la médaille confédérale pour 25 années de direction.

Programme habituel: messe, concert, aubades, banquet, bal.

Félix Cappelaere décoré en 1960

Félix Cappelaere décoré par M. Dufour, vice-président de la fédération. 

Le 25 novembre 1962: fête de la Ste Cécile. Arthur Denaës (vice-président honoraire) est décoré de l'Etoile Fédérale avec agrafe (musicien depuis 1902). Aimé Kiecken reçoit la médaille trentenaire. Le 15 décembre, la Société se réunit pour un souper. Chaque remise d'Etoile Fédérale est suivi d'un traditionnel souper: les musiciens steenvoordois sont de fins gourmets.

 

Remise de médailles en 1962

Le 24 mai 1970: à l'occasion du 150ème Anniversaire, une importante remise de décorations a lieu sur le podium de la Grand Place, avec Etoile Fédérale avec agrafe et 3 Etoiles Fédérales. 

 

Les médaillés posent dans les jardins du Café de la Belle-Vue

Le dimanche suivant: tous les médaillés de la Société posent dans les jardins du Café de la Belle-Vue. 

 

En 1972, toujours au cours d'un concert qui est suivi d'un banquet, Ernest Delaeter reçoit l'Etoile Fédérale. Le 27 avril 1974, c'est au tour de Etienne Sansen et de Robert Robitaillié d'être décoré de cette "Légion d'honneur du musicien".
L'année suivante, dans les mêmes circonstances Jean Couture et Robert Théry (chef), reçoivent cette distinction. En 1978, c'est Michel Carton qui est décoré.

En 1980, Félix Cappelaere devait recevoir l'Etoile Fédérale avec double agrafe pour 70 ans de musique.
Le 26 avril, c'est André Hauwen, vétéran de la Société qui sera décoré pour 60 années de pratique musicale.

Ainsi donc, les traditions se perpétuent au sein de la Société Philharmonique.

Les musiciens honorent leurs décorés en leur offrant une aubade: ils forment "le cercle" devant leurs habitations ou un café et jouent quelques morceaux. Ils font de même à la Ste Cécile: chez le président, chef et vice-président et, le jour du mariage d'un sociétaire au cours du repas.

Il arrive qu'un musicien reçoive une récompense extra-musicale; c'est là une occasion, pour la Société de témoigner sa sympathie et de partager la joie du récipiendaire.

Le 16 octobre 1952, Robert Théry est fait Officier d'Académie: c'est au milieu de ses musiciens que la médaille lui est remise.

Le 9 mai 1954, Félix Cappelaere (vice-président) est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur. La Philharmonie participe aux cérémonies et lui offre une aubade. Les musiciens forment "le cercle" devant le domicile de leur vice-président et jouent quelques morceaux de leur répertoire.

L'aubade à Félix Cappelaere le 9 mai 1954.

 Aubade à Félix Cappelaere en 1954Aubade à Félix Cappelaere en 1954

 

Aubade à Félix Cappelaere en 1954