La Philharmonie et les fêtes locales

Les statuts:

Article 2: ... Musique communale, placée sous les auspices de la ville, elle fournit les services qui lui sont commandés par l'autorité municipale
   
Article 3: ... elle organise ... des concerts ... soirées musicales.

Suivant son règlement, la Société Philharmonique anime la ville de Steenvoorde. Aucune fête civile ou religieuse, aucune inauguration, aucune cérémonie, aucun carnaval sans "la musique".

Les fêtes religieuses ou paroissiales

La Société apporte son concours aux processions, installations de nouveaux curé-doyens, kermesses des écoles privées ...

Procession

Une procession au début du siècle. 

 

Procession en 1934

Une procession en 1934. Paul Spillemaecker et André D'Haudt au tambour. Le chef: Jérome Peel. 

 

Les inaugurations - réceptions - cérémonies patriotiques

Si la Société donne des concerts le 14 juillet, aux ducasses, elle participe aussi aux inaugurations du gaz, de la flèche de l'église, du service des eaux le 10 septembre 1911. Elle rend les honneurs à la venue du sous-préfet, de ministres, de Madame Giscard d'Estaing le 4 octobre 1975 ...

Inauguration en 1912

Inauguration de la fontaine et du square en 1912.

 

Défilé militaire en 1937

"Sonorisation" d'un défilé militaire en 1937. 

 

Les ducasses

Pas de ducasse sans musique ...

Le dimanche audition à la messe - concert sur le kiosque de la place - en semaine ducasse de la gare - de la place St Pierre - du Boerenhol.

En août : ducasse du Ryveld avec son raccroc le mardi

En octobre: ducasse du St Laurent

Concert vers 1910

(Vers 1910) Après le concert du Boerenhol, de joyeux convives. Aux côtés du maire Joseph Parmentier (chapeau melon) le chef Davion - en bord de table le sous-chef René Folke. 

 

Les Festivals

Très souvent, la ville de Steenvoorde organisait des festivals de musique rassemblant 10 à 15 sociétés musicales: harmonies - fanfares - chorales - fanfares de trompettes; s'y adjoignaient des corps de sapeurs-pompiers pour des tirs à la cible chinoise.

Organisation d'un festival en 1895

En 1895, la municipalité demandait aux Compagnies de Chemin de fer de prévoir des voitures supplémentaires: 3000 personnes attendues - il plut toute la journée. Le festival avait lieu le 19 mai 1895. 

 

En 1905, un Festival réunit 12 musiques et 10 Compagnies de sapeurs-pompiers.

Inauguration en 1913: le programme

Le dimanche 21 septembre 1913, la ville inaugure son Monument aux Enfants de Steenvoorde Morts pour la Patrie.
Un Festival de musique réunit les sociétés de Steenvoorde (48 exécutants), la chorale de Fives-Lille (45 exécutants), la fanfare de Noordpeene (37 exécutants), la fanfare de Boeschèpe (28 exécutants), les Accordéons d'Hazebrouck (25 exécutants), les Trompettes de St Omer (25 exécutants), la fanfare de Winnezeele (24 exécutants), la Ste Cécile de Watun (38 exécutants), la fanfare de Godewaersvelde (26 exécutants) et l'harmonie de Wormhout (33 exécutants). 

 

En 1950: 1ère grande fête d'après-guerre avec 16 remises de décorations (médaille gouvernementale). La Philharmonie reçoit La Joyeuse Fanfare de Eecke, les Volontaires de Godewaersvelde, l'Harmonie de Boeschèpe et l'Harmonie de Merville.

Le 24 mai 1970: 150ème Anniversaire.

Après la messe: réception à l'Hôtel de Ville où Monsieur le maire remet 3 médailles d'Or de la ville à Félix Cappelaere, Arthur Denaës et Robert Théry; et 4 médailles d'argent à Marcel Delaeter, Joseph Ruckebusch, Albert Coudron et André Hauwen.

Festival en 1970

La Philharmonie au festival de 1970 

 

Festival en 1970

C'est à 15h30 que se rassemblent les sociétés de Steenvoorde, Passendaele, Herzeele, Estaires, Wormhout, Watun, Steenbecque et Merville.
La Marche "St Cyr" est interprétée par l'ensemble des musiques sous la direction de Robert Théry. Suivent 7 mini-concerts. 

 

Le 15 mai 1980 pour le 160ème Anniversaire de la Société Philharmonique un Festival International réunira les sociétés de Bergues, Dunkerque/Rosendaël, Erquighem-Lys, Godewaersvelde, Gravelines, Hazebrouck, Herzeele, Hondschoote, Houplines, Isbergues, Le Bizet, Le Doulieu, La Gorgue, Linselles, Neuf Berquin, Nieupoort, Quesnoy/Deule, Rexpoëde, St Jans Cappel, Steenvoorde, Grande Synthe, Vieux Berquin, Renescure, Steenbecque et Vlamertingue.

Festival en 1990

Ascension 1990: la Philharmonie ouvre, sur la Grand Place avec 16 sociétés musicales, le festival organisé pour son 170ème anniversaire. 

 

Les Carnavals

En 1913, naissait la société Carnavalesque des "Amis de Fromulus". Beaucoup de musiciens en faisaient partie. C'est bien volontiers que la Philharmonie costumée accompagnait Yan den Houtkapper 1er le géant local.

Le 1er costume de carnaval fut un "pierrot" avec un chapeau pointu qui disparut ensuite et fut remplacé par un béret blanc.

La société en 1928

En juillet 1928, un grand rassemblement de géants a lieu à Cassel en l'honneur du Maréchal Foch.
La Société avait loué un costume "époque Charlemagne". 

 

La société dans les années 30

Dans les années 30 à Steenvoorde. 

 

En 1948, pour le baptème de Yan den Houtkapper II la musique offre un concert. L'après midi, au cours du cortège, elle joue "Grand Constant" la marche du géant sur laquelle Marcel Delaeter avait mis des paroles.

 

"Robin des bois" en 1974

En 1974, les "pierrots" ayant fait leur temps, la Société reçoit un nouveau costume dessiné par Raymond Cnapelynck et taillé par Jean Bouwet.

Le style choisi est un "style Moyen-Age". On ne tarde pas à l'appeler "Robin des bois". Le costume aurait pu être baptisé "Till Uylenspiegel" du nom du héros flamand.

Une nouvelle marche s'ajoute au répertoire du géant: Hommelkapelle Marsch (marche de la fanfare du houblon). Steenvoorde est devenue capitale du houblon. Jean le Bûcheron travaillait parfois à la brasserie locale: aucun anachronisme.